Alimentation

Des menus équilibrés

Les menus des soupes de nuit sont les plus équilibrés possible.

Paris

  • un morceau de pain
  • un plat chaud de viande ou de poisson avec des légumes
  • un laitage
  • Thé ou café servis à volonté

Lyon

  • un morceau de pain
  • une salade ou une boîte de sardine
  • un laitage
  • un fruit
  • de l’eau
  • Soupe servie à volonté

Nice

  • 2 sandwichs au choix
  • un laitage
  • 3 fruits
  • une bouteille d’eau
  • Soupe servie à volonté
  • parfois, une viennoiserie
  Repas en été - (c) Stéhane Lehr

Le secours alimentaire, c’est aussi :

  • Des restaurants sociaux

A Lyon, jusqu’à 600 repas sont servis par jour à des demandeurs d’asile, des personnes isolées, des familles en situation de précarité ou des personnes sans domicile établi. Ils sont adressés par la DDASS (direction départementale des affaires sanitaires et sociales), le Conseil Général du Rhône ou la ville de Lyon.

A Nice, tous les mardis, 40 à 70 personnes se retrouvent pour un petit déjeuner. Au-delà du secours alimentaire, c’est pour les bénéficiaires un moyen de prendre contact et de commencer un accompagnement social.

  • La distribution de colis alimentaires

A Nice, ce sont 150 familles suivies tout au long de l’année dans le cadre des actions sociales du Poste.

  • La coordination des associations

A Lyon, une coordination alimentaire ressemble les acteurs associatifs (Banque Alimentaire, Croix Rouge, Entraide Protestante, Médecins du Monde, Restaurants du Coeur, …) et les pouvoirs publics (DDASS, Ville de Lyon, Conseil Général, …). C’est une instance de réflexion, de régulation et d’élaboration de dispositifs innovants autour de la question alimentaire. Elle est animée par la Cité de Lyon, un établissement de la Fondation de l’Armée du Salut.

_